29 €
  • Parution le 21/11/2014
  • 164 pages
  • 17x24
  • 160 pages
  • dos carré cousu tranche fil tête et pied
  • 180 photos
  • Frais de port : 0,1 €
Je le veux !

Beau-livre photo

Alexandre DUPOUY

Mauvaises filles

Mauvaises filles

Portraits de prostituées 1925-1935

En 1980, un vieux monsieur se rend chez un libraire parisien spécialisé, Alexandre Dupouy, et lui propose sa collection : des centaines de photos de jeunes femmes nues qui ont posé pour cet inconnu. Ces filles ne sont pas des modèles de peintres ou de photographes, et pas d’avantage d’hypothétiques rencontres qui auraient consenti à se dénuder devant un objectif : elles ont l’habitude de s’exhiber. On devine qu’elles vivent nues dans le même décor, dans la même maison : ce sont des prostituées "en maison”. Une vue prise d’un balcon donnant sur la place Pigalle en témoigne. Elles s’appellent Fanfan, Mado, Suzy, Nénette, et pendant des années l’inconnu les a photographiées. Il est le E.J. Bellocq français, ce photographe américain du début du siècle dont Louis Malle a illustré la vie dans son film La Petite. Le photographe a jeté tous les négatifs et désire juste laisser quelques tirages à l’intention d’amateurs qui partagent ses goûts, à la condition expresse qu’on ne révèle jamais son identité. Il devint Monsieur X pour les collectionneurs. Les clients défilent en ces temps où les ”maisons” tournent à plein régime et sont le symbole de l’hypocrisie des moeurs bourgeoises de l’époque. Parmi eux donc, Monsieur X leur demande de poser pour son bon plaisir. Portraits, scènes suggestives, scènes de la vie quotidienne dans les bordels, rien n’échappe à l’objectif du photographe passionné qui va conserver toute sa vie ces clichés. Moments de répit dans la journée des pensionnaires des bordels, ces photos, si elle sont explicites, ne sont pas pornographiques : on y devine avec émotion l’étrange regard de ces filles dont le corps exposé est livré à la société de l’époque.